Yosemite

Excursion de 15 jours au pays de l’oncle Sam, direction le yosemite. Au programme nous allons tenter 2 voies en artif, le célèbre Shield et Tangerine trip. Planning serré pour ces 15 petits jours, chaque voie demandant environ 4 à 5 jours d’ascension…Nous commencerons notre séjour par une petite voie d’acclimatation vers middle cathedrale. « Serenity crack » suivie de « Son of yesterday », deux classiques qui nous permettent de prendre contact avec ce rocher si particulier. Au programme verrous, coincements de mains , le pire c’est les pieds ou plutôt les chevilles, en constante torsion, vraiment spécial…

Notre premier chantier se situe grosso modo sur la gauche du pilier d’el capitan, le Shield. Cette voie, ouverte en 1972 par Charlie Porter et Gary Bocarde remonte les 900 m de la face. Une première partie commune avec Salathé, c’est le freeblast, dans cette section, nous allons hisser les 2 sacs et les deux portaledges dans des dalles abrasives sur 250 m.Au bout d’une journée de mules, nous établissons notre bivouac sur les vires de mammoth terraces. Le lendemain nous remontons 3 longueurs de fissures jusqu’a Grey Ledge. Le problème ne vient pas de la cordée qui est surmotivée mais bien de la météo. Un gros front orageux en provenance de l’ouest pointe son nez…La décision est dure a prendre, chacun y va de son bulletin à la Gillot Pétré…Il faut redescendre, nous ne sommes pas prêt à jouer dans les longueurs suivantes du « groove » crux de la voie en A3 pour les connaisseurs, et surtout d’en prendre pour 2-3 jours de pluie (voir de neige à cette époque de l’année)…

Il y a des jours où l’on ne regrette pas ses décisions, si pénibles soient elles. En effet le mauvais temps sévira dans la vallée pendant 2 jours. Juste le temps de se refaire la cerise à coup de pizza et de coca XXL.

Une petite journée de répit, nous décidons d’aller fixer les 3 premières longueurs de Tangerine Trip, une voie située à droite du mur, un peu plus courte, mais qui va nous offrir encore 18 longueurs de granite. Cette voie mythique (une de plus) ouverte en 1973  par Royal Robbins en solo pour la première partie, puis achevée par Charlie Porter et JP de St. Croix.

Cette petite journée permet d’atteindre R4, pile sous un impressionnant toit.


Ailleurs