Aiguille Verte 4122 m- arete du Moine

Profitant d’un automne plus que clément, julio me lance l’invitation pour « la verte » par l’arête du Moine. La Verte un 31 novembre moi je dit en avant! Une telle invit ne se refusant pas nous voilà dans le train du Montenvers en direction du refuge du Couvercle…

Après une petite soirée en tête à tête, nous attaquons la journée vers 5h…1h30 d’approche et nous voilà à la rimaye…bien joué, mais la c’est encore la nuit…Du coup pause sur les sacs pendant  3/4 d’heure…La suite est une succession de passages entre neige et (surtout) rochers…Peu importe le versant emprunté, l’arrivée à la verte est toujours aussi magique ! Ce jour là j’avais décidé de décoller de la verte en speedriding…les vents annoncés avaient de quoi me rendre optimiste…mais comme le dit si bien Julio, « la météo n’est pas une science exacte ! » . Du coup c’est plutôt un vent dans les 50 km/h en rafale qui nous accueille…Après une petite session de gonflage, l’affaire s’annonce compliquée…On remballe tout et c’est parti pour le couloir Whymper…Quand c’est sec c’est cool à la montée mais là, le Whymper est vraiment impressionnant de sécheresse! Du coup ce n’est qu’après environ 30 rappels de 25m que l’on arrive à rejoindre le glacier. L’état du couloir ne nous autorisant pas a tirer de plus longs rappels, sous peine de coincer à chaque fois ! …C’est donc un nouveau record de lenteur (4h) pour nous 2 dans cette descente !

Horaire: Rimaye-sommet 3h45, sommet-rimaye whymper: 4h…

Matos: Rappel de 50m, quelques sangles et 3 camalots

La vidéo:

Les photos:


Alpinisme