Traversee des dorees

alpsSituée en Suisse, la traversée des aiguilles dorées se déroule dans un cadre sauvage entre le glacier de Saleina et le plateau de Trient. Magnifique course variée, méritant à bien des titres sa place dans la fameuse liste des 100 plus belles …

Voilà bientôt 1 an que la gare d’arrivée s’est envolée en fumée, mais toujours pas de réparation en vue… La course  commence donc pour nous par une montée depuis Champex, soit environ 2000m de D+. Du coup on a bien le temps de profiter du paysage, et quel paysage ! Les sacs sont lourds, et l’idée du bivouac sur l’arête ne fait pas l’unanimité de nos petits corps. Cependant la remontée du glacier d’Orny est moins pire que prévue, la neige porte encore bien malgré l’heure avancée. Vers 3000m d’altitude, on commence a deviner les premières aiguilles de l’arête. 15h30, on s’autorise une petite pause au pied  de la brèche Crettez avant l’escalade a proprement parler. L’objectif de la journée étant de trouver un bon emplacement de bivouac, avec de la neige pour le réchaud. 2 heures plus tard, on posera finalement le camp sous le sommet de l’aiguille javelle. Les lumières sont magnifiques et le lever s’annonce tout aussi terrible. 21h30, on se glisse délicieusement dans nos duvet. 5h30, les premiers rayons du soleil lèchent notre bivouac, on a envie de rester là, tout simplement. 2 silhouettes qui se dessinent sur l’arête au dessus de nous viennent nous rappeler que la suite est encore longue…En route.

La suite en images…

Montée depuis Champex

p1040101

Sur le glacier d’Orny

p1040102

Vue sur la traversée Est-Ouest de gauche à droite

img_3567

Couloir d’attaque

img_3583

Bivouac avec vue sur le glacier de Saleina

img_3637

Soleil couchant avec le Grand Combin sur la droite

img_3658

Une cordée au soleil levant au col Copt

img_3662

La fissure de 30 m en 6a après le col Copt

img_3660

Vue sur la première partie déjà parcourue

p1040114

Sur le fil…

img_3664

Aiguilles penchées

img_3668

L’aiguille de la Varappe en vue (la deuxième à gauche)

p1040120

Avant dernier rappel

La course était en bonnes conditions, avec ce qu’il faut de neige pour aborder la traversée plutôt mixte des aiguilles penchées, et un rocher sec sur le reste de l’itinéraire.

Approche: depuis le TS du col de Balme (station du Tour) ou comme nous depuis Champex.

Nombreux emplacements de bivouac avant le col copt, avec l’avantage d’être au soleil dès le lever du jour.

Matériel: rappel 60m (50 suffisent)/1 jeu de camalots jusqu’au n°2/quelques stoppers/2-3 dégaines/2-3 sangles / ficelou pour les rappels)

Descente: Ligne de rappels  50 m après le sommet l’aiguille de la varappe. Au total 6 rappels pour nous, dans l’axe.

 

 


Actu, Alpinisme